Croûtes dans le nez : quels en sont les causes et les traitements ? Faut-il s’en méfier ?

Croûtes dans le nez : quels en sont les causes et les traitements ? Faut-il s’en méfier ?

Croûtes dans le nez : quels en sont les causes et les traitements ? Faut-il s’en méfier ?

Certes, les croûtes nasales sont un phénomène courant et généralement bénin. Toutefois, elles sont susceptibles de créer une gêne, un inconfort, voire des douleurs, affectant ainsi notre bien-être. Dans certains cas, les croûtes dans le nez peuvent aussi cacher un problème plus grave comme une infection virale ou un cancer. Pourquoi a-t-on des croûtes nasales ? Quels en sont les symptômes et les traitements ? Quand s’inquiéter ? Voici les réponses des médecins généralistes !

Quelles sont les causes des croûtes nasales ?

Les croûtes dans le nez surviennent lorsque les sécrétions nasales séchées et les cellules mortes s’accumulent à l’intérieur des narines. En réalité, elles protègent la muqueuse et favorisent sa guérison. Faisons le point sur leurs causes :

La sécheresse nasale

Souvent, la muqueuse nasale produit des sécrétions accrues et plus épaisses lorsqu’elle s’assèche. Ce phénomène de déshydratation résulte de plusieurs facteurs, dont un air ambiant sec, l’inhalation de substances irritantes (gaz d’échappement, produits chimiques, etc.) ou l’exposition à des allergènes.

Une infection nasale

Rhinite allergique, sinusite, rhume, herpès et impétigo sont autant d’infections à l’origine des croûtes dans le nez. Ces dernières contiennent parfois du sang coagulé lorsque les inflammations persistent.

De mauvaises habitudes

L’usage fréquent de décongestionnants, la prise de tabac et la consommation d’alcool contribuent à assécher et à irriter les voies nasales. Il en va de même pour les mouchages à répétition.

Le cancer

Il se caractérise par l’apparition de lésions autour du nez, engendrant des écoulements nasaux, des douleurs, la formation de croûtes nasales chroniques, etc.

Quels sont les symptômes des croûtes nasales ?

Les croûtes dans le nez se manifestent par l’apparition de boules croûteuses, plus ou moins épaisses, douloureuses ou non. Elles provoquent une sensation de :

  • Tiraillement ; 
  • Sécheresse ;
  • Picotement et/ou de brûlure.

Ces signes s’accompagnent parfois de démangeaisons ou de petits saignements.

Croûtes dans le nez : quels traitements et mesures de prévention préconiser ?

Les soins adaptés dépendent de la cause identifiée. Zoom sur les recommandations générales émises par les médecins pour soulager, soigner et prévenir les croûtes nasales.

Maintenir une hydratation optimale des voies nasales

Pour cela, buvez suffisamment d’eau et investissez dans un humidificateur.

 Procéder à un rinçage nasal régulier

L’usage d’un sérum physiologique ou d’une solution saline aide à venir à bout des croûtes nasales et à apaiser d’éventuelles inflammations.

Opter pour des remèdes naturels

Il est également possible de soigner les croûtes dans le nez grâce à des traitements naturels comme le gel d’aloe vera, connu pour ses vertus humectantes et régénérantes. De son côté, la fleur de calendula adoucit, apaise et protège la muqueuse nasale contre les risques de surinfection.

Ne pas se curer le nez

Le fait de gratter excessivement le nez est susceptible de provoquer des infections ou des saignements, ce qui augmente la formation de croûtes.

Éviter l’usage excessif des décongestionnants 

Un nez bouché peut vite s’assécher en cas d’abus de sprays vasoconstricteurs et de solutions décongestionnantes, d’où l’importance de les utiliser uniquement en cas de besoin, et ce, de manière temporaire.

Quand faut-il s’inquiéter ? 

Certains signes sont plus inquiétants et indiquent peut-être la présence d’une pathologie relativement grave. Consultez un professionnel notamment si les symptômes des croûtes nasales s’aggravent malgré les mesures d’automédication. Idem s’ils s’accompagnent d’autres signaux comme :

Un inconfort persistant ou de fortes douleurs 

Cela peut dissimuler un problème de santé plus grave nécessitant des soins spécifiques.

Des signes d’infection

Consultez sans tarder un médecin si vous souffrez en outre de douleurs faciales, de migraines sévères, ou de fièvre.

Des saignements récurrents

Il se peut que les saignements fréquents découlent de lésions insoupçonnées. Une évaluation médicale est donc nécessaire.

Une altération de l’odorat

La Covid-19 est la première affection qui vient en tête, mais elle n’est pas la seule pathologie responsable d’un problème d’odorat. En cas de troubles sensoriels associés à des croûtes nasales, demandez rapidement l’avis d’un médecin pour obtenir un diagnostic précis ainsi qu’un traitement adapté.