Comment aider le corps à lutter contre la grippe ?

Comment aider le corps à lutter contre la grippe ?

Comment aider le corps à lutter contre la grippe ?

Les saisons froides s’accompagnent souvent de nombreuses maladies. Vous avez la gorge irritée, de la fièvre ou des courbatures ? Vous avez probablement la grippe. N’attendez pas que la situation s’aggrave ! Renforcez votre immunité et soulagez les divers symptômes de la grippe grâce à nos conseils.

S’hydrater régulièrement

La grippe étant une maladie virale, prendre des antibiotiques ne vous aidera pas à guérir rapidement. En revanche, certains gestes simples aident à réduire l’intensité des symptômes et à diminuer votre inconfort. Si vous avez la grippe, le premier réflexe est de boire régulièrement. En effet, la fièvre déshydrate énormément. Pour soulager les maux de gorge tout en dégageant les voies nasales, misez sur les boissons chaudes. Buvez non seulement de l’eau, mais aussi du thé, des tisanes, des bouillons d’herbes, des légumes et du poulet.

Si vous toussez, n’hésitez pas à ajouter une cuillerée de miel à vos boissons chaudes. Cet ingrédient naturel contribue à soulager l’obstruction nasale, le mal de gorge et la toux sèche. Il est toutefois déconseillé d’en donner aux enfants de moins d’un an.

Se reposer pour favoriser la guérison

Si vous avez la grippe, votre état devrait s’améliorer au bout d’une semaine tout au plus. Pendant ce temps, l’un des meilleurs remèdes pour accélérer la guérison est de dormir autant que possible. Lorsque vous vous reposez, votre corps utilise toute l’énergie qui lui reste pour combattre le virus. Ainsi, l’idéal est de déléguer certaines tâches comme le ménage. Évitez également de préparer le repas au risque de vous fatiguer inutilement. Vous limiterez par la même occasion la propagation du virus de la grippe.

Bon à savoir : certes, il faut prendre son mal en patience en attendant que les symptômes s’atténuent. Néanmoins, il est recommandé de consulter un médecin si les symptômes s’aggravent après 7 jours. Il en va de même en cas de fièvre qui perdure plus de 3 jours, de maladie cardiaque ou de douleur persistante quand vous respirez.

Faire baisser la fièvre

La fièvre est un mécanisme de défense qui se déclenche lorsque l’organisme détecte des agents bactériens ou viraux. Il est conseillé de la faire redescendre uniquement si l’inconfort ressenti devient difficile à supporter (douleurs musculaires ou maux de tête intenses par exemple). Pour soulager ce symptôme courant de la grippe, prenez du paracétamol. En cas de contre-indication, un traitement à l’ibuprofène est envisageable. Évitez, dans tous les cas, de mélanger les médicaments.

Autre conseil, ne vous couvrez pas trop. La fièvre et les frissons sont des signes indiquant que votre température corporelle est déjà élevée. Elle augmentera encore plus si vous superposez les couches de vêtements ou si vous surchauffez votre logement. Pour guérir rapidement, réglez le thermostat à environ 18°C et aérez régulièrement la pièce.

Soigner la grippe grâce aux remèdes de grand-mère

Quant au nez bouché et à l’écoulement nasal, l’eau salée s’avère efficace. Il vous suffit de faire d’humidifier régulièrement vos sinus avec. Sous l’action de la solution saline, les sécrétions deviennent fluides, ce qui facilite l’évacuation des poussières et des microbes collés à la muqueuse. Faire des inhalations contribue également à décongestionner le nez. En l’absence de contre-indication, mélangez l’eau chaude avec un peu d’huile essentielle d’eucalyptus, de lavande ou d’arbre à thé.

Enfin, pour booster votre système immunitaire, consommez du gingembre et des fruits riches en vitamine C comme le citron.

Leave a Reply