échographie

Échographie : en quoi consiste réellement cet examen médical ?

Tirant son nom du grec êchô (qui signifie « son ») et graphein (qui veut dire « écrire »), l’échographie est une pratique médicale très répandue de nos jours. La technique intervient dans le cadre de nombreux actes et opérations visant le dépistage et la surveillance d’anomalies, de maladies ou d’autres phénomènes médicaux bien définis.
Pratiquée généralement par un médecin échographiste ou un radiologue, la méthode, qui rappelons-le est basée sur les propriétés des ultrasons ou ondes sonores, est utilisée dans la plupart des cas pour détecter une infection, une malformation ou encore une tumeur.

Une technique d’imagerie médicale

L’échographie est une technique d’imagerie médicale dont le principe consiste à utiliser une sonde émettant des ondes sonores à haute fréquence (ultrasons) sur la peau. Ces sons émis par l’échographe (l’appareil d’échographie) traversent les tissus et lui sont par la suite renvoyés sous la forme d’un écho. C’est ce signal qui est ensuite recueilli et analysé par le système informatique pour être retranscrit et retransmis en direct en image sur un écran vidéo. On parle de zone hypoéchogène (images sombres sur l’écran) lorsque la région observée émet des ondes faibles et de zone hyperéchogène (images claires) lorsque les ondes émises sont fortes.

Puisque c’est elle qui recueille le signal sonore grâce à ses transducteurs ultrasonores, la sonde échographique ou barrette échographique joue un rôle crucial dans le processus. Les problèmes d’imagerie, en matière d’examen échographique, résultent généralement d’un dysfonctionnement ou d’une panne au niveau de ce dispositif. Dans tous les cas, l’équipement peut être réparé chez un spécialiste.

Pratique médicale parfaitement indolore, l’échographie permet de visualiser et d’explorer les organes (l’abdomen, le petit bassin, le cou, la thyroïde, les ganglions, le foie, la rate, le pancréas, les reins, la vessie, les organes génitaux), mais aussi les vaisseaux (artères et veines) ainsi que les ligaments, la circulation sanguine et le cœur. Les professionnels ont généralement recours à cet examen afin de dépister ou de surveiller des anomalies ou des maladies. L’échographie est également utilisée lors d’une grossesse afin d’étudier la vitalité et le développement d’un fœtus ou encore déterminer le sexe de l’enfant.

En fonction de l’organe ou de la zone à observer ou à traiter, les médecins et praticiens peuvent prescrire :

  • Une échographie abdominale
  • Une échographie pelvienne
  • Une échographie mammaire
  • Une échographie endovaginale
  • Une échographie cardiaque ou échocardiographie transthoracique
  • Une échographie obstétricale

Comment se déroule une échographie ?

Un examen échographique dure généralement 15 à 30 minutes, selon les zones à visualiser, et se déroule comme suit :

  • Le patient est allongé sur une couchette.
  • Le médecin applique le gel sur la peau. Ce produit permet de supprimer la présence d’air entre la sonde et la peau.
  • L’échographiste déplace la sonde à la surface de la peau sur la zone à examiner. Les images sont restituées en temps réel sur l’écran de contrôle.
  • Le praticien commente les images et adressera, plus tard, le compte rendu définitif au médecin traitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *