Même vacciné, faut-il se méfier de la grippe ?

Même vacciné, faut-il se méfier de la grippe ?

Même vacciné, faut-il se méfier de la grippe ?

Contrairement à ce qui était initialement prévu, la campagne de vaccination contre la grippe continue jusqu’au 28 février 2023. Le ministère de la Santé a pris cette mesure de prolongation en raison d’une épidémie aussi sévère que précoce. Est-ce vraiment important de recevoir une injection tous les ans ? Peut-on attraper et transmettre la grippe après le vaccin ?

Puis-je attraper la grippe après le vaccin ?

La réponse est oui. Même vacciné, il y a toujours un risque d’infection. Cependant, l’injection réduit drastiquement la probabilité que l’individu développe une forme grave de la grippe. Ces précisions ont notamment été apportées par le responsable du CNR (Centre national de référence) des virus des infections respiratoires à l’Institut Pasteur, Étienne Simon-Lorière. Si l’un de vos proches s’est fait vacciner récemment et qu’il présente des symptômes de la grippe (écoulement nasal par exemple), méfiez-vous !

Sachez également que la production d’anticorps n’intervient qu’au bout de 10 à 12 jours après l’administration du vaccin. Pendant cette période, votre système immunitaire ne vous protègera pas contre une grippe sévère. La prudence est donc de mise.

Peut-on tomber gravement malade après une injection ?

Oui, mais cela reste des cas isolés. Des symptômes pseudo-grippaux peuvent survenir, surtout chez les personnes ayant reçu une injection pour la première fois. Il s’agit en réalité d’une réponse immunitaire que le corps développe pour nous protéger de véritables infections. Les signes peuvent inclure des douleurs musculaires, des maux de tête ou encore une fièvre légère. Ils sont moins graves que les infections grippales et disparaissent plus rapidement (24 à 48 heures).

Il faut également préciser que l’efficacité d’un vaccin dépend de chaque individu. Comme les défenses immunitaires diminuent avec l’âge, il est fortement recommandé aux seniors de se faire vacciner. Ainsi, les risques de complication, d’hospitalisation et de décès liés à la grippe seront réduits.

Vacciné et contagieux, est-ce possible ?

Tout à fait ! Aucun vaccin n’offre une protection à 100 %, que ce soit contre le risque d’infection ou de contagion. Tout comme le Covid-19, il est possible d’attraper le virus de la grippe et de le transmettre aux proches alors même que l’on est vacciné. Les personnes symptomatiques restent contagieuses entre cinq et sept jours. D’où l’importance de porter un masque, surtout avant d’entrer en contact avec les enfants, les seniors ou les individus malades ! Respecter ce geste barrière est d’autant plus important, car d’autres virus comme le VRS ou le SARS-CoV-2 sont actuellement en circulation.

Est-ce utile de se faire vacciner chaque année ?

Absolument ! L’immunité protectrice relative au vaccin contre la grippe dure six mois. De plus, l’injection réalisée l’année dernière ne sera pas efficace pour cette saison. En effet, les virus qui circulent sont différents d’une année à l’autre, ce qui implique de mettre à jour la composition vaccinale à chaque épisode saisonnier.

Pour information, l’efficacité du vaccin dépend en grande partie du mélange de souches qu’il contient. Il offre une protection maximale lorsqu’il se rapproche des souches circulantes. Quoi qu’il en soit, une immunité partielle vaut toujours mieux que l’absence d’anticorps. Il ne faut pas non plus oublier que se faire vacciner, c’est protéger les autres, surtout les personnes fragiles ou immunodéprimées.

Leave a Reply